Le hamac suspendu: l'objet far du moment pour votre salon

Illustration design d'un hamac suspendu
Hamac suspendu

Installer un hamac suspendu dans votre salon est un symbole de repos, de bien-être et de confort. C’est d’ailleurs une nouvelle tendance qui ne demande qu’à être explorée. Les hamacs d'aujourd'hui se font de plus en plus beaux aussi bien en osier qu’en tissu. De plus, il est facile de trouver le hamac idéal pour tous les goûts.

Pourquoi choisir un hamac pour son salon ?

Si vous voulez adopter une déco nature dans votre salon, le hamac accompagné de quelques plantes tropicales seront le décor idéal. Suspendu, c’est un mobilier destiné à toutes personnes en quête de nouveau style de lit, que cela soit pour dormir ou simplement pour se détendre. Le hamac a l’avantage d’être léger et donc, vous pouvez le transporter n'importe où. Il est juste un peu plus lourd que votre couverture.

Outre son aspect décoratif, le hamac suspendu permet également d'éviter tout encombrement. En effet, il vous faut environ 3 min 50 s pour pouvoir bien l’installer et 1 min 50 s pour l’utiliser correctement en largeur. Il a à peu près la même taille qu'un canapé ou un fauteuil.

Le hamac présente aussi de nombreux autres avantages en plus du confort qu’il procure. Il offre une praticité incomparable. Vous le constaterez immédiatement une fois que vous aurez un modèle conforme à vos envies. En plus, en matière de design, vous avez l'embarras du choix.  

Comment bien choisir son hamac ?

Avoir un hamac dans le jardin n’est plus à la mode de nos jours. Effectivement, cet accessoire a réussi à séduire les professionnels de la décoration intérieure afin d’envahir le salon. Disponible sous diverses formes et différentes matières, il y en a pour tous les goûts. Pour faire le bon choix et trouver le hamac idéal, voici quelques éléments à prendre en compte.

Choisir suivant sa taille

Le hamac suspendu idéal varie en fonction de chaque utilisateur. Mais sachez que le confort qu’il offre dépend énormément de cette taille, surtout celle de sa largeur. En effet, vous aurez plus de confort et de stabilité en vous allongeant en diagonale sur votre hamac de salon. Ainsi, évitez les modèles avec des longueurs importants, mais des largeurs insuffisantes.

À noter que le hamac pour deux est beaucoup plus rentable que celui à une place, surtout si vous privilégiez le confort.

Un hamac suspendu en fonction de sa provenance

Les modèles haut de gamme proviennent souvent du Brésil, du Mexique ou de la Colombie. Ces modèles sont réputés pour leur authenticité. Mais vous pouvez également choisir les fabrications européennes, à condition qu’ils respectent les normes et le style souhaités. Ces hamacs sont dotés des nouvelles tendances de décoration occidentale. Et à l’inverse des produits artisanaux, ils offrent une qualité hors du commun.

Choisir un hamac suspendu selon son système de fixation

Privilégiez les hamacs munis de crochets adaptés à un ressort, notamment si vous cherchez un modèle transportable. Le ressort sera en mesure d’amortir les variations de charges, ce qui est parfait pour une famille nombreuse. En principe, vous avez le choix entre 50 cm à 60 cm de hauteur à partir de l’assise.

Où acheter un hamac suspendu ?

Vous trouverez un hamac suspendu dans la plupart des enseignes de bricolages et de jardinage, mais également dans certains magasins de décoration et d’ameublement. Mais vous pouvez aussi acheter votre hamac suspendu sur Internet auprès des boutiques en ligne spécialisées. Il en est de même des e-discounteurs qui proposent toute une gamme de hamac sous diverses formes et fabriques.

Vous avez ainsi le choix entre un fauteuil-hamac, un hamac de couchage ou un hamac suspendu de haute qualité avec boiserie et toile matelassée.

En général, le prix d’un hamac suspendu dépend :

  • Du modèle,
  • Des matériaux utilisés,
  • De la qualité,
  • De la taille,
  • De la marque de fabrique.

Vous pouvez, par exemple, acheter un fauteuil-hamac ou un hamac de couchage avec un support métallique pour seulement quelques euros.

Partagez cet article: